lundi 28 mars 2011

On doit être hors-saison...



















C'est emitoufles de toutes les couches de vetements possible que nous sommes partis 11 jours a travers la Mongolie, la Vraie...

A peine 5 kilometres a travers les quartiers industriels peu reluisants d'Oulan Bator nous ont suffis pour deja nous retrouver au mileu des steppes enneigees.....et tomber en panne pour la premiere fois!

Des pistes defoncees et enneigees nous ont d'abord conduits au fin fond du celebre desert de Gobi avant de remonter dans le centre, plus montagneux.

La campagne mongole c'est d'abord la vie nomade et la parfaite harmonie entre ces hommes et la nature.

Les villages se font rares au mileu de ces immenses espaces naturels mais la vie est pourtant la...

Dissimulees au fond d'un vallon, au pied d'une colline, au bord d'une riviere ou encore au milieu de rien, de nombreuses yourtes se devoilent a qui veut bien se perdre dans cette immensite parfois hostile.

En effet, les nomades sont de veritables forces de la nature, capables de vivre dans des conditions vraiment extremes. Avec des temperatures hivernales descendant au dela des -50 degres avec un vent glacial, tout releve de la survie....

C'est grace a leurs manteaux de peau, leurs bottes de feutre, et les nombreux kilos de moutons ingurgites chaques semaine que ces hommes vivent autour de leur minuscule yourte chauffee au mieux par du bois, au pire par des bouses sechees.

Decouvrir cette existence a ete pour nous une sacree lecon de vie. Nous avons traverses de nombreux pays et decouvert de nombreuses cultures mais celle ci nous a particulierement interpellee. Arriver quelquefois a l'improviste et partager leur quotidien fut pour nous la plus belle des experiences.

Et puis voyager en hiver en Mongolie c'est quelque chose... Quotidiennement il fallait pousser le camion pris dans l'epaisse couche de neige et faire un feu sous le moteur pour le faire demarrer: l'autocollant "Khongor expedition" avait la tout son sens!

Et si nous avons delaisses les selles de velo, celles de cheval et de chameau etaient toutes aussi confortables et moins fatiguantes.

Et puis la Mongolie c'est aussi des etendues immenses qui donnent quelquefois le vertige devant tout ce vide... Qui plus est quand le camion tombe quotidiennement en panne!

Au loin, des vautours s'acharnent sur un mouton n'ayant pas resiste au froid; des troupeaux de chevaux en semi liberte galopent au vent et un couple tente de rejoindre un village sous la neige en moto. Ces scenes quotidiennes, dans la rudesse du climat ne laissent pas indifferent.

Jours apres jours, cotoyant chevres, moutons et chevaux nous commencions a sentir nous aussi la bete, surtout qu'une douche est un mirage dans les steppes. Et les amateurs de viande que nous sommes etaient combles: Mouton bouilli le midi et mouton frit le soir...Y parrait que c'est bon pour les bouclettes!

Une chose est sure pourtant, nous reviendrons en Mongolie, peut-etre en enfourchant nos velos cette fois...

Visas russes en poche, nous quittons le pays ce soir a bord du transiberien pour Irkoutsk et le lac baikal (comme si le froid nous manquait!).


Un grand merci pour tout vos messages, ca nous fait tres plaisir!

A tres bientot,

Luc et ingrid

mercredi 16 mars 2011

Nous partons un peu plus de 10 jours dans le sud du pays et en mongolie centrale... Ne vous inquietez pas pour nous, Fukushima est sous controle...
A bientot,
bisous.
Luc et Ingrid

mardi 15 mars 2011

Ulaan Battar



Les premieres heures sur le sol mongol ont encore ete dediees a notre visa Russe.....qu'on ne recuperera qu'a la fin du mois apres avoir verse 130 dollars qui doivent engraisser agence et ambassade!
Ce sont donc 3 semaines que nous devont passser ici et pas moyen de sortir les velos dans ce froid glacial (-15C).
Meme quelques heures dans la ville sont une veritable expedition pour nous alors que pour les gens d'ici c'est le printemps!
On a quand meme reussi a s'offrir une journee de ski de descente dans l'unique station du pays, un domaine skiable de pas moins de 3 pistes!

Ulaan Bator possede heureusement beaucoup de musees chauffes qui occupent nos journees!
C'est aussi la ville la plus ensoleillee, la plus froide et la plus pollue du monde, cela pas par le fait du traffic mais par l'utilisation du charbon pour le chauffage des yourtes ( eh oui il y en a en pleine ville!)

On espere partir quelques jours en "voyage" dans le sud du pays pour "gouter " a la vie rurale et au lait de jument fermente!

Desoles de ne pas avoir donne de nouvelles plus tot mais nous avons ratrappe le retard aujourd'hui donc le blog est reactualise depuis la Chine!

Gros bisous a tous, merci pour les messages et a bientot....si, si on y croit!
Luc et Ingrid

Les Mongoliens en Trans!







C'est un peu a quoi on devait ressembler en montant dans ce mythique train qu'est le Transmongolien (transiberien passant par la Mongolie) surtout qu'on a pu faire rentrer nos velos dans notre cabine et ca ce n'etait pas une mince affaire avec les reglements chinois....

On est tres vite passe d'une "foret de buildings" a de grands espaces deserts a l'approche de la Mongolie.
Le temps des formalites douanieres, de changer les essieux et nous passions au pays des steppes et des yourtes.

Traversant au matin le desert de Gobi et ses grandes etendues a perte de vue, nous sommes progressivement arrives dans les collines enneigees du centre du pays, spectacle garanti!
Attables au wagon restaurant, on se serait cru dans un film promotionnel tellement l'ambiance collait au mythe...meme la musique classique sur le quai etait la!

Nous avons debarques a Ulaan Bataar apres 32h de train, parmis les nombreux commercants mongols charges de marchandises chinoises en tout genre.

On a ete accueillis a bras ouverts...par un vent glacial!



mercredi 9 mars 2011

La grande evasion!







Quitter le sud pour le nord de la Chine c'est comme passer de l'Espagne au Danemark!

Il nous aura fallu pas moins de 37h de train pour relier Kunming a Xi'an et nous ne sommes pas prets de les oublier!
En effet, 37h assis sur un quart de fesses, entasses comme des betes, c'est deux nuits blanches assurees.
Une journee au lit nous a ete necessaire pour refaire surface.....c'est plus de notre age tout ca!

Nous avons donc pu rapidement visiter la celebre Armee enterree faite de terre cuite, commandee il y a 22 siecles par l'empereur Qin Shi Huangdi.
Pour un incontournable de la Chine, ce site nous a plutot laisse de marbre....

Nous avons enchaine avec une nuit de train pour Pekin ou une session administrative nous attendait....
PIFI, un Lausannois nous a heberge et nous a offert un refuge douillet dans cette capitale surdimensionnee.

Des les premieres heures a Pekin, nous nous sommes rendus compte qu'il nous faudrait quitter un peu precipitamment la Chine et tous nos plans ont donc changes.
En effet, impossible d'etendre nos visas chinois et donc pas le temps de demander nos visas Russes, nous n'avons pas eu d'autre choix que de "s'enfuire" vers la Mongolie!

Nous avons neanmoins eu le temps de visiter la fameuse "cite interdite" et de se promener sur la grande muraille, un moment inoubliable!

Les forces de securite etaient largement deployees sur la place Tian' Anmen suite a plusieurs debuts de mouvements de protestations avortes...
Avec 8 cameras de surveillance par lampadaire et des bus entiers de vigiles, il y avait de quoi etre dissuade....

Mais Pekin, c'est aussi et surtout, des immenses avenues a 10 voies et des centres commerciaux vertigineux ou l'on trouve de tout et "du faux" surtout, a tres bon marche et heureusement pour nous d'ailleurs car avec l'air glacial d'ici et les pays a venir, on a pu s'equiper pour une bouchee de pain!.....ou plutot pour une bouchee de riz !

Apres avoir goute la fondue chinoise et le canard laque, la boucle etait bouclee et nous avons quitte le pays a bord du fameux transmongolien. Merci PIFI pour ta precieuse aide!





Non ils n'ont pas le wifi dans le train, c'est la personne qui les a hébergés qui vous informe qu'ils ont pu rentrer dans le train avec les vélos, mais ils ont dû mettre les vélos dans la cabine! video

dimanche 6 mars 2011

Derniers jours au Yunnan








Apres 14500 kilometres au compteur, nos velos sont restes une semaine au garage a Kunming et c'est avec un leger sac a dos que nous sommes partis visiter le nord ouest du Yunnan.

Lijian et Dali ont conserve en partie un centre ville traditionnel (chose extremement rare en Chine) ou pierres et boiseries finement sculptees sont encore tres presentes.
Mais que penser de la restauration a la chinoise ou l'on detruit tout pour reconstruire du "nouveau vieux"?
Dans ces deux villes les boutiques a souvenirs ont envahis les rez de chausses pour le plus grand plaisir des touristes chinois.
C'est donc encore une autre Chine et d'autres chinois que nous avons decouvert la bas!
En effet, depuis quelques jours nous cotoyons dans les trains et dans les sites touristiques la classe aisee du pays qui se compte par millions!
1.5 milliards de chinois....., ca fait quelques riches!
Malgre tout cela nous avons bien apprecie ces derniers jours de repis au soleil....



Les Chinois....





On savait que les "casses-tetes" etaient chinois mais on ignorait encore que certains d'entre eux etaient "casses-couilles"!

On a decouvert ici une population dont les moeurs, les codes culturels et la politesse sont parfois aux antipodes de nos pays occidentaux.
Ici, pas de manieres, on bouscule et on pousse dans les files d'attente, on crache partout, on jete tout au sol, on crie, ......et on fait ses besoins en communaute!
Sans oublier qu'ils suivent tous au pied de la lettre les regles qui leur sont imposees avec un certain fatalisme.
Mais heureusement leur sourire digne du sud-est asiatique rattrape tout et sans fayotage, aucun, les chinois sont sympas!